Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2021

Cycle d’ateliers sur l’éco-rénovation, Monts du lyonnais

IMG_0507.jpeg

Vous habitez dans les Monts du Lyonnais et vous avez un projet de rénovation ? Cet accompagnement est fait pour vous !

Il est organisé par le service Transition Écologique de la Communauté de Communes des Monts du lyonnais, en partenariat avec l’association Oïkos.

Participez à un ou plusieurs ateliers proposés entre septembre et décembre 2021, et suivez un programme dédié à la rénovation thermique et à l’amélioration de votre logement :

Suivi personnalisé de votre projet, échanges avec un groupe de 12 personnes

Informations techniques avec nos différents partenaires : architecture, matériaux

Mise en pratique lors des ateliers

Visites de chantiers

Personnellement, je m'occuperai de l'atelier "finitions écologiques et santé dans l'habitat"

Programme et renseignements

Plaquette de présentation

Formulaire d’inscription

PROGRAMME-ECORENOV-2021-bis.pdf

17/08/2021

Chantier réalisé : soubassement pour maison GREB en chaux-ciment-pouzzolane-sable

Voici donc l'une de nos dernières aventures à Communay

 

06/08/2021

chantier réalisé : reprise en sous oeuvre dans les remparts de Communay

J'habite à Communay depuis près de 2 ans. Notre projet de construction éconologique avance. Nous en sommes à la structure bois de la maison. Avant de développer ce sujet. Je continue avec une logique chronologique. Après les fondations romaines, Voici un petit tuto de reprise en sous-oeuvre que j'ai déjà beaucoup mis en place pour des maison en pisé. 

 

Lors du terrassement, nous avons constaté que la terre était très compacte, légèrement argileuse et caillouteuse. Nous avons pris le risque d'aller sous les fondations à plusieurs endroits. Ceci étant le mur mesure 1,5 m d'épaisseur au point haut et je dirai au moins 1,7 m en point bas. 

Toutefois, afin de consolider nos fondations, nous avons effectué des reprises en sous-oeuvre sous la forme de potelet (petit poteaux) disposés en touche de piano afin de répartir progressivement la reprise des charges. Pour cela, j'utilise des grosses briques de terre cuite alvéolées qui sont données pour 6 à 8 Mpa (soit 600 à 800 T au m2) de résistance à la compression.

Cela permet de créer des poteaux en terre cuite, de récupérer de la terre à maçonner et donc d'éviter ainsi d'aller chercher du sable à béton.

Voici la formule de notre béton - maison  : 1 volume de chaux NHL 5 pour 5 volumes de terre caillouteuse.  J'utilise donc 2 fois moins de chaux qu'avec béton dont les agrégats ont été lavés et tamisés. De plus la granulométrie est d'environ 0/40 (j'ai donc plus de cailloux qu'avec un sable à béton du commerce donné pour du 0/12)

Nous avons commencé par faire des reprises à l'endroit des fondations des poteaux. Voici donc la situation de départ : 

20210618_082858.jpg

Lire la suite

13/07/2021

Les chantiers participatifs à venir

Actuellement je suis partagé entre mon activité de Formaterre et la construction de notre maison sur des remparts à Communay (69)

N'hésitez pas à participer à une aventure éconologique (écologique et plus économique que de nombreux systèmes conventionnels). 

Voici le lien de la page que je mets régulièrement à jour

Capture d’écran 2.png

Le menu d'un chantier participatif : 

  • 9h : accueil-présentation-attentes-échauffement/étirement
  • 9h 30 : point technique sur le thème abordé
  • 10h : Préparation et démarrage du chantier
  • 12h 30 : Repas offert par les propriétaires
  • 14h/16h : Suite de l'application
  • 16h/ 17 h : Nettoyage - bilan

Nous finirons 1h plus tôt avant que chacun puisse rentrer avant le couvre - feu

Formation gratuite : Le nombre de stagiaires varient en fonction du type de chantier (pour l'instant 10 maxi)

Pré-requis : aucun. tous(tes) les débutants(tes) sont accepté(e)s. Au vu du contexte, chacun apporter ses EPI (Equipement de Protection Individuelle : gants mapa bleu épais, lunettes, chaussures...)

Hébergement : à voir avec les propriétaires

Repas du midi : si vous suivez un régime particulier, merci de le préciser

Adresse :  un mail précisant l’adresse et facilitant le co-voiturage sera envoyé environ 7 jours avant la date du chantier. 

Pour s'inscrire : Il suffit de m'envoyer un mail. C'est gratuit mais merci d'avance de tenir votre engagement...

 

 

 

JUILLET 2021

• Du lundi 12 au dimanche 18 juillet : Soubassement en chaux - Pouzzolane à Communay (69)

• Vendredi 30, samedi 31 et dimanche 1 août : Formation technique GREB (ossature bois et remplissage paille) avec Approche-paille à Communay (69) [COMPLET]

 

AOÛT 2021

• Du lundi 2 au vendredi 22 août : Suite de la construction de la maison avec la technique GREB. (Possibilité de venir à la journée)  à Communay (69)

 

SEPTEMBRE 2021

• Du vendredi 24 au dimanche 26 septembre : ITE (Isolation Thermique par l'Extérieur) sur un mur en pisé à Chaponost (69) 

 

OCTOBRE 2021

• Du vendredi 1 au dimanche 3 octobre : Réparation d'un mur extérieur en pisé avec un béton de chaux à Chaponost (69) 

• Du samedi 30 au dimanche 31 octobre : Dalle chaux-liège à St Marcel de Félines (42) 

 

AVRIL 2022

• Du vendredi 1 au dimanche 3 avril : Enduit terre-chaux sur une façade en pisé au Village du lac de Paladru (38) 

• Du vendredi 15 au dimanche 17 avril : Enduit terre-chaux sur une façade en pisé à Chaponost (69) 

24/06/2021

Chantier réalisé : Dalle chaux-liège de 30 cm de large sur 75 cm de haut à Communay

Voici une nouvelle expérience (dans la maison que nous construisons à Communay). Il s'agit de liège recyclé et non extrudé (il semblerait qu'il y ait une polémique à ce sujet). Personnellement, je préfère donner une 2ème vie à des bouchons en liège, de bénéficier d'une double granulométrie (0/4 et 4/10) et d'un coût inférieur, d'aider un ESAT du côté de Dijon et de bénéficier d'un coût de 20 à 30 % inférieur à ce que l'on peut trouver dans les négoces de matériaux en l'achetant chez Ecoliège 

Voici donc une double expérience puisque d'un côté, nous avons banché un mur de 4 m de long avec une finition pseudo dauphinoise (les galets qui sont à notre disposition ont une granulométrie de 40/100, donc un peu petits) et de l'autre un mur avec un angle droit uniquement en chaux liège. Cela fait maintenant environ 3 semaines qu'il subit les intempéries (exposition Sud-Ouest) et aucun changement d'état n'est à signaler...

Voici une petite vidéo qui retrace notre aventure : 

 

21/06/2021

chantier réalisé : changement de linteau dans un mur en pierre de soutènement de 2 m d'épaisseur

Le linteau était bien fatigué sur les remparts. A sa décharge, il était à l'extérieur et avait dû voir passer du monde en 600 ans...

Le souci est qu'il faisait parti d'un mur de soutènement en pierre épais de 2 m. Mur qui retenait 2,5 m de terre de l'autre côté, donc impossible d'étayer.

En plus 2 jambages sur 3 commençaient à marquer des signes de faiblesse (très grand coup de sabre, désolidarisation entre plusieurs pierres... Nous avons donc démonté opté pour défaire 2 jambages : celui du centre et celui de gauche. Celui de droite était encore sain. 

Quant au mur, nous avons enlevé délicatement les pierres pour retrouver un arc qui se tienne. Voici donc le début de l'aventure, après avoir enlevé les premières pierres, l'arc commence à se dessiner mais le linteau est toujours là... 

20210522_120034.jpg

Lire la suite

24/05/2021

chantier réalisé : des fondations romaines pour une construction en ossature bois

Il s'agit de mon nouveau projet personnel : construire une maison passive ou presque en utilisant des techniques éconologiques. 

Voici une petite vidéo qui retrace notre belle aventure éconologique. Elle concerne les fondations de la maison (125 m2 de plein pied). Le coût matériel pour l'ensemble des fondations dépassent à peine 500 € et nous avons un recul séculaire et non une garantie décennale...

 

22/05/2021

Un projet : construire une maison très basse consommation entre des remparts du XIVème siècle

L'objectif est de construire une maison très basse consommation en utilisant des techniques éconologiques (écologiques et plus économiques que les système conventionnels) sous formes de chantiers participatifs afin de partager ces différentes techniques, de faire des rencontres et de se faire plaisir. 

Voici donc le projet  qui se trouve à Communay (69 360) dans le Rhône(entre Lyon et Vienne) : 

Projet rempart.png

Vous trouverez la liste des chantiers participatifs proposés sur cette page du site de Formaterre

Nous avons créé un blog pour conserver une trace de ces aventures. 

Joce et Thierry

19/05/2021

chantier réalisé : ouverture en arc dans un mur en pierre

Florent n'était pas du tout convaincu que c'était possible de gérer une si grande ouverture. Et pourtant...

Nous avons eu de nombreux échanges et je ne suis venu qu'une journée pour lancer le chantier.

Il faut dire qu'il était bien accompagné. 

Pour l'arc, nous avons utilisé de la foraine. Il s'agit d'une brique qui a une proportion de 1 pour 3 au lieu de 1 pour 2. C'est à dire que la longueur est égale à 3 fois la largeur. 

Encore un grand merci la vidéo qu'il a montée. 

 

30/03/2021

chantier réalisé : 300 m de mur en pisé en début de restauration à la ferme de la Jamayère à Brignais (69)

Une super ambiance pendant 4 jours pour comprendre par la pratique la logique de la construction pisé de nos anciens. 

Plusieurs ateliers ont été mis en place : soubassement, réparation - construction et protection du pisé.

Encore un grand bravo à tous les participant(e)s pour leur belle énergie et le résultat obtenu. 

D'autres chantiers seront ensuite organisés à la ferme de la Jamayère, en autonomie (sans Formaterre) 

Les prochains chantiers participatifs organisé par Formaterre auront lieu à Communay (69) les 3, 4 et 5 avril (enduit à la chaux fibré) et les 1 et 2 mai pour "couler" les fondations cyclopéennes de notre future maison. Pour s'inscrire, il suffit d'envoyer un mail à formaterre@gmail.com

Un grand merci à Véronique, Nadine et leur tribu pour l'accueil et la préparation et à Julien Mazaud pour la vidéo.