Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2011

Brique de terre crue pour les enfants

Ma formation de maçon en éco-construction touche bientôt à sa fin. J'en profite pour faire des expériences tout en préparant ma prochaine rentrée scolaire. Et oui, le congé de formation prendra fin au mois de juin. Je retrouverai à temps partiel (à 80%) et avec beaucoup de plaisir des nouveaux élèves.

 

Il restera ainsi 2 jours par semaine qui seront consacrés à Formaterre. 

 

L'idée est de construire une maisonnette qui pourrait servir de luduthèque-bibliothèque aux enfants pendant les moments périscolaires. En supposant que ce projet soit possible avec les différents partenaires pédagogiques et administratif, je m'attèle donc à la partie technique. L'un des murs pourrait donc être constitué partiellement ou totalement  de briques de terre crue : adobe. Etant donné que la terre est matériau dense, plus d'1,5 tonne par m3, j'imagine des briques de petites taille : 

- 7 cm de largeur

- 15 cm de longueur

- 6 cm d'épaisseur

 

La technique de l'adobe est simple : il suffit de mettre de la terre dans un moule. (bien sûr, il faudra ajouter du sable en fonction de la quantité d'argile comprise dans la terre utilisée)

 

A titre d'exemple, voici une très vieille brique d'adobe où un animal avait du se loger : 

 

DSC_0290_copy.jpg

 

 


Préparation

Etant donné la taille des moules, je n'utilise que des chutes. 

Une chute de bois est utilisée pour constituer 2 petits moules : 

 DSC_0299_copy.jpg

 

Une chute de stratifié est utilisé comme base

 

DSC_0301_copy.jpg

 

Le mortier est prêt. Avec la terre dont je dispose, je mélange 1 volume de terre pour 2 volume de sable… mais je suis dans le Gers. Dans le Rhône, avec notre terre à pisé, je crains que les proportions soient carrément inversées. C'est le cas avec la terre de chez moi (Chaponost). 

 

J'ajoute un peu d'eau pour avoir une consistance légèrement plastique 

DSC_0306_copy.jpg

 

 

Je mouille mon moule et je le sable, un peu comme en cuisine avec l'huile et la farine puis jette le mortier dans mon moule et j'appuie bien en périphérie :

DSC_0311_copy.jpg

Démoulage immédiat : 

DSC_0312_copy.jpg

 

 

Le mortier me semble finalement trop plastique, je rajoute donc un peu de sable et de terre. Voici notre deuxième brique : 

DSC_0315_copy.jpg

 

En effet avec le temps, le mortier de la première brique s'est affaissé. Ce matériau étant recyclable à l'infini. Il suffit de le réutiliser en ajoutant un peu de sable et de terre ou… en attendant quelques heures… selon les conditions climatiques. 

 

Voici un essai de mini-adobe permettant d'obtenir un paroi davantage isolée. Pour cela 1 volume de paille a été incorporé à 1 volume de mortier. Le démoulage s'est fait sans souci : 

DSC_0320_copy.jpg

 

 

 

 

Commentaires

Vraiment bien fait ton article, j'attend d'en lire plus. Bonne continuation et à bientôt :)

Écrit par : mutuelle pour chiens | 14/02/2012

Répondre à ce commentaire

Combien de temps de séchage ? Avant utilisation

Écrit par : Lambert helene | 22/11/2013

Répondre à ce commentaire

Nous avons laissé sécher tout l'hiver.

Écrit par : Thierry Baruch | 22/11/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Bonjour,

Sans terre argileuse, quelle dosage faire pour un adobe naturel avec une terre ordinaire non definie ?
ma question est peut etre casse tête mais faut la penser dans le cas d une construction a petite echelle éphémère , empirique , experimentale de petite taille 1...10 à 15 m carrés. ?.

merci aux experts , expertes et experimentateurs et trices !,
j ai vu un doc video amerique latine : rajout dans un enduit terre un peu de fumier cheval, farine, huile de lin mais la terre semblait argileuse à la base, non précisé. ..donc comment donner une texture argileuse à une terre ordinaire si on veut utiliser celle qui est sous mes pieds et non argileuse ...?..?

a bientot ,
Caroline

caroline

Écrit par : Marais | 03/02/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Caroline,

Désolé mais une terre "ordinaire" ne signifie pas grand chose. Chaque terre a sa particularité d'où la nécessité de procéder à tests. Ces derniers peuvent se faire sur le chantier ou bien en labo (si on a les moyens et l'on cherche des informations bien précises. Type d'argile...)

Écrit par : Thierry Baruch | 03/02/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.