Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2016

Chantier réalisé : Ouverture dans un mur en pisé à Misérieux

Énorme travail déjà réalisé par Jean-Christophe, Adeline et leur tribu pour réhabiliter une grange une pisé.

Cette fois-ci, l'objectif est de créer une ouverture. Voici donc la situation de départ.

pisé, ouverture

Dans une premier temps, nous commençons par analyser la terre. Ainsi, pendant le temps de séchage,
nous nous occuperons de l'ouverture.
Voici comment nous avons procédé...

 


Après avoir dépoussiéré et mouillé notre mur. Voici Jean-Christophe, sûrement en admiration devant le travail des anciens ;-)

mur en pisé

 

Nous fabriquons différents dosages pour obtenir 3 échantillons différents

mur en pisé - échantillon terre

 

Il n'y a plus qu'à attendre... en faisant notre ouverture. Le duo de choc : Christophe et Jean-Christophe commencent par l'implantation. Nous n'arrivons pas fixer le miroir de positionnement. Donc, retour à l'ancienne méthode avec le petit niveau.

mure en pisé - implantation

 

Une fois le contour disqué, nous enlevons la terre

mur en pisé, linteau

 

Afin de ne pas avoir recours au mètre tout le temps, nous scions 2 morceaux de bois qui nous servent de pige.
L'objectif étant de ne pas traverser le mur mais de poser le premier linteau.

mur en pisé, pige

 

Nous continuons en préparant nos linteaux. Du chêne de 20 x 22 ultra-sec.
A ce sujet, Jean-Christophe a trouvé un scieur qui récupére du vieux chêne, le laisse sécher puis le scie proprement pour un prix très compétitif (environ 400 €/m3).

Il s'agit de Domas bois : Z.I route de Saint-Bonnet, 42 190 Charlieu

maison en pisé, linteaux

 

Après avoir raboté puis poncé les 2 faces visibles,

maison en pisé, ouverture

nous travaillons nos "plateforme" qui constituent les support de linteaux.
Le pisé de J.C et d'Adeline est impressionnant, on pourrait le comparer à du béton cellulaire, tellement la granulométrie est fine et qu'il ne comprend aucun cailloux ou presque  !!!

Pour peaufiner cette préparation, voici les râpes et "taloche de fakir" ;-) que nous utilisons

maison en pisé - ouverture

 

Un travail de précision s'ensuit et le duo de choc assure à fond.
Voici l'horloger de la plateforme de gauche. Ceci étant, heureusement que j'ai apporté ma scie sabre, nous avons rencontré plusieurs petites planches à des endroits non désirés.
Difficile à expliquer ce que ces planches faisant en plein milieu d'un mur en pisé.

maison en pisé, ouverture

 

Travail en stéréo et en famille

maison en pisé, ouverture

 

Le mur en pisé est prêt à recevoir son premier linteau

maison en pisé, ouverture

 

Le voilà posé, il ne reste plus qu'à le protéger, le caler en force et remplir de béton chaux/terre la partie vide.

maison en pisé, ouverture

 

Il n'y a plus qu'à recommencer de l'autre côté.

maison en pisé, ouverture

 

Il ne "reste plus qu'à" travailler nos jambage.

 

La granulométrie fine de ce pisé est tellement fine que nous pouvons utiliser la scie à béton cellulaire (de préférence avec des dents au carbure) avec beaucoup d'efficacité pour obtenir un travail très fini.

DSC_0048.JPG

 

Nous posons ensuite notre 2ème linteau avec du renfort familial...

DSC_0050.JPG

 

Adeline admire le travail, tout en préparant un repas succulent

DSC_0052.JPG

 

La terre a été soigneusement rangée dans des mini-"big-bag"

maison en pisé, ouverture

 

Voici Christophe peaufinant le jambage

DSC_0058.JPG

 

Et notre ouverture

DSC_0057.JPG

 

Encore bravo à tous et un grand merci pour l'accueil, la convivialité et l'efficacité.

 

Pour finir, un petit clin d'oeil à Jean-Christophe qui arrive, grâce à ses super machines et surtout à ses compétences et celles de son équipe... à radiographier les volcans à coup de mions...

DIAPHANE from Arnaud MANSAT on Vimeo.

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

super !beau travail :est-il possible d'avoir des explications pour la construction d'un mur en pisé:matériaux-temps de séchage,etc...

Écrit par : chosson | 25/03/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.