Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2017

Chantier réalisé : Voyage au centre de la terre...à Bourgoin-Jallieu

Un temps idéal (pas trop chaud, légèrement froid le matin), une ambiance chaleureuse et de la terre argileuse de Commelle. Tous les ingrédients étaient là pour une belle aventure terreuse pour des terriens. Voici un timelaps qui résume en moins de 3 minutes, les 2 jours de chantiers.

ps : j'ai oublié de citer les auteurs de la musique. Il s'agit de Kosmonot fanfare

Et voici en vidéos et photos, les différentes étapes de notre aventure...

Lire la suite

03/10/2017

ouverture très spéciale dans un mur en pisé

Cela se passe à Orliénas, chez Alain et Maude. Il s'agit de créer une ouverture pour relier 2 maisons. La différence de hauteur entre les 2 sols finis est de 65 cm. Nous ne respecterons pas la loi de Blondel (2 x la hauteur de la marche + 1 fois la longueur du giron = 59 à 64 cm) puisque nous ferons 2 marches à l'intérieur du mur et 2 autres à l'extérieur et que la hauteur de des 4 marches sera de 64 cm + le giron....

Voici le schéma dessiné par Alain sur Office draw (en rouge, les 2 linteaux qui sont en chêne et dont les sections sont les suivantes : 0,2 x 0,25 x 1,9 m

pisé, ouverture, chape, chaux liège, chantier participatif, Formaterre, accompagnement, ,

 

Lire la suite

01/10/2017

Chantier réalisé : chape-chaux liège à Rosier-en-Donzy

Gaëtan et Elodie ont acquis, il y a quelques années une bâtisse en pisé. L'objectif de ce chantier est de poser une chape chaux/liège ce qui permet de :

  • rattraper les niveaux
  • isoler le sol
  • agrafer un sol chauffant.

Le liège en vrac a été acheté à Benoit Deutch à 100 € le m3. Voici donc les sacs

pisé, ouverture, chape, chaux liège, chantier participatif, Formaterre, accompagnement, ,

Voici comment nous nous sommes organisés :

Lire la suite

25/09/2017

Chantier réalisé : enduit chaux sur une façade de 55 m2 à Solaize (Rhône)

Le défi que nous nous étions fixé avec Ghislain et Christelle était d'enduire le mur en pisé qui aura prochainement un autre mur mitoyen (construction d'une maison par le voisin). La fonction de l'enduit est donc plus de protéger le mur en pisé que de l'embellir.

Après s'être présenté, avoir échangé un peu de théorie et s'être étiré ... nous passons à la pratique. Je montre la technique de la boulette qui est à la portée de tous les débutants.

                                           

Lire la suite

01/09/2017

Comment réaliser une voûte mexicaine sans coffrage

Comment réaliser
une voûte mexicaine sans coffrage

Cette fois-ci, c'est à Astudillo (Espagne) que je me suis formé pour apprendre la technique de la voûte mexicaine sans coffrage. Nos deux formateurs venaient donc du Mexique (Oaxaca et Guanajuato). Voici une petite vidéo de moins de 2 minutes qui retrace cette aventure de plus de deux jours et demi.

              

Voici donc comment nous nous sommes organisés. Attention article long comprenant 18 courtes vidéos...

Lire la suite

19/08/2017

Le béton de terre coulée, serait-il l'avenir de la terre dans le bâtiment ?

Formaterre en formation...

Cette semaine de stage sest déroulée du 17 au 21 juillet 2017 aux Grands Ateliers à Villefontaine et a été organisée par AMACO.

Une semaine riche en expériences et en rencontres. Il faut dire que nous étions 40 et que j'ai eu la chance d'être "sélectionné" au sein d'un groupe constitué environ de 75% d'ingénieurs et d'architectes d'horizons très variés :  France, Espagne, Italie, Mexique et Chine.

En voici une synthèse et ce que j'en pense quant à des applications éconologiques.
Nous devrions recevoir des documents dans le semaines qui viennent. Je les publierai sur le blog si j'en ai les autorisations.

pisé, chantier participatif, chantiers participatifs, Formaterre, terre crue, béton de terre coulée

L'objectif de la semaine : pouvoir décoffrer dans les 24h (version pro). Ceci étant, en tant qu'accompagnateur d'autoconstructeurs, si le décoffrage se fait dans les 48h, cela me paraîtrait très raisonnable, n'est-ce pas ?

Cette synthèse comprendra les 10 parties suivantes :

  1. Augmentation de la résistance de l'agrégat.
  2. Ajout d'un liant hydraulique
  3. Ajout d'un fluidifiant/dispersant
  4. Utilisation de biopolymère
  5. Utilisation d'un coffrage perspirant
  6. Utilisation d'un complexe perspirant
  7. Utilisation du béton de terre coulée en dalle.
  8. Renfort pour une structure antisismique
  9. Création d’un béton de terre coulé avec une dimension esthétique
  10. Conclusion

Avant de continuer, je tiens à remercier non seulement toute l'équipe d'Amaco dont tous les membres ont toujours su être disponibles pour répondre aux questions, mais aussi l'ensemble des stagiaires avec qui les échanges ont été très riches.

Attention : article dense... (films, photos, .pdf...)

Lire la suite

05/08/2017

chantier réalisé : chape chaux-liège sur dalle chaux-pouzzolane à Essertines en Donzy

C'est la fin du premier volet d'une belle aventure chez Noémie et Rémy. En 2 mois, nous avons réalisé : 2 ouvertures (dont une casi terminée), analysé la terre pour l'appliquer sur les murs . Auparavant, travaillé sur les réseaux électriques et "couler" une dalle chaux-pouzzolane.

Viens maintenant le tour de la chape chaux-liège qui permettra d'isoler mieux la dalle chaux-pouzzolane et d'agrafer le PER dont l'énergie proviendra du futur poêle de masse en auto-construction. 

Après un moment de présentation, d'échauffement-étirement, miss béto rentre en action avec un duo de choc.

pisé, ouverture, chape, chaux liège, chantier participatif, Formaterre, accompagnement, ,

Lire la suite

26/07/2017

chantier réalisé : de l'ouverture aux finitions en terre...

Remontons un peu l'histoire. Cela se passe à Essertines en Donzy. Deux maisonnettes se trouvent à moins de 2 m l'une de l'autre. Quelques années plus tard, une jonction est réalisée pour unir nos deux bâtisses. L'idée de Noémi et Rémi est donc de créer un couloir à l'étage, comme cela a été fait au Rdc.

Pour cela, il est nécessaire de créer 2 ouvertures. Chacune avec ses spécificités (sinon, ce n'est pas drôle...)

L'objectif, dans le voyage à travers les matériaux est dans un premier temps de créer au moins une ouverture afin de récupérer de la terre. Puis d'analyser cette terre afin de l'utiliser pour embellir la maison avec une nouvelle peau (mortier terre/sable et terre/chènevotte/sable).

Commençons donc par les ouvertures

 Nous avons implanté l'ouverture et décrouter le ciment (le tamisage serait ainsi facilité).

pisé, ouverture, chape, chaux sable, chantier participatif, Formaterre, accompagnement,

Lire la suite

18/07/2017

chantier réalisé : Une bande de super papas restaure une maison en pisé à Brignais

Au départ, il s'agissait de réparer une simple fissure et d'appliquer en intérieur un lait de chaux. En analysant plus précisément la situation, il a fallu décrouter pour découvrir la hauteur du soubassement.

C'est alors que nous avons constaté que le point haut de la maison n'en disposait pas beaucoup et qu'il serait donc important de décrouter au moins 1 m de cette "chape verticale composée de ciment". Pour des raisons esthético-techniques, nous avons choisi le point haut de la porte d'entrée.

Le chantier a été organisé en 3 mini-nocturnes car la bande de super papas travaillent en journée. Cela nous a permis de décrouter, de combler les gros trous pour rattraper  l'aplat du mur et enfin d'appliquer un mortier de chaux / sable. Voici donc comment s'est déroulé cette dernière étape.

Une fois le mur décrouté, on peut observer le "reformi" qui nous permet de retrouver globalement le niveau du mur.

pisé, mortier, filasse de chanvre, chaux sable, chantier participatif, Formaterre, accompagnement, chantiers participatifs

Lire la suite

06/07/2017

chantier (presque) réalisé : dalle chaux/pouzzolane à Essertine en Donzy

L'objectif général des chantiers à Essertines en Donzy est de transformer un local "dans son jus"  en atelier d'art-thérapie, en utilisant des techniques éconologiques.

Après avoir préparé l'ensemble des réseaux (phase indispensable dans la préparation), nous nous retrouvons un dimanche 2 juillet pour "couler" notre dalle en chaux/pouzzolane de 20 m2 environ.

Note : Un élément que je trouve de plus en plus important est d'avoir d'une part un référentiel périmétrique précis (à l'aide du laser) et d'autre part de disposer d'une barrière thermique de qualité. Celle-ce est composée de plaques de liège de 2 cm (2 épaisseurs croisées permet déjà d'avoir une résistance thermique d'environ de 1) collées perpendiculairement au sol avec un plâtre lent par exemple.
Dans notre cas, le référentiel périmétrique était trop fin et  se gondolait. Nous n'avons pu l'utiliser. Un compromis entre un travail à l'ancienne avec le niveau à bulle couplé avec un laser en croix sera donc mis en place.

Lire la suite