Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2017

Le béton de terre coulée, serait-il l'avenir de la terre dans le bâtiment ?

Formaterre en formation...

Cette semaine de stage sest déroulée du 17 au 21 juillet 2017 aux Grands Ateliers à Villefontaine et a été organisée par AMACO.

Une semaine riche en expériences et en rencontres. Il faut dire que nous étions 40 et que j'ai eu la chance d'être "sélectionné" au sein d'un groupe constitué environ de 75% d'ingénieurs et d'architectes d'horizons très variés :  France, Espagne, Italie, Mexique et Chine.

En voici une synthèse et ce que j'en pense quant à des applications éconologiques.
Nous devrions recevoir des documents dans le semaines qui viennent. Je les publierai sur le blog si j'en ai les autorisations.

pisé, chantier participatif, chantiers participatifs, Formaterre, terre crue, béton de terre coulée

L'objectif de la semaine : pouvoir décoffrer dans les 24h (version pro). Ceci étant, en tant qu'accompagnateur d'autoconstructeurs, si le décoffrage se fait dans les 48h, cela me paraîtrait très raisonnable, n'est-ce pas ?

Cette synthèse comprendra les 10 parties suivantes :

  1. Augmentation de la résistance de l'agrégat.
  2. Ajout d'un liant hydraulique
  3. Ajout d'un fluidifiant/dispersant
  4. Utilisation de biopolymère
  5. Utilisation d'un coffrage perspirant
  6. Utilisation d'un complexe perspirant
  7. Utilisation du béton de terre coulée en dalle.
  8. Renfort pour une structure antisismique
  9. Création d’un béton de terre coulé avec une dimension esthétique
  10. Conclusion

Avant de continuer, je tiens à remercier non seulement toute l'équipe d'Amaco dont tous les membres ont toujours su être disponibles pour répondre aux questions, mais aussi l'ensemble des stagiaires avec qui les échanges ont été très riches.

Attention : article dense... (films, photos, .pdf...)

Lire la suite

10/08/2017

Recherche éconologique : Le terre - crottin

Objectif

L’objectif de cette « recherche » est de se passer de sable. Denrée de plus en plus problématique sur notre planète. Dans notre cas précis à Essertines en Donzy, Noémie et Remi ont des voisins qui ont plusieurs chevaux. L’idée serait donc de remplacer le sable par de la fibre broyée finement : le crottin.

Voici les hypothèses et attentes
- Le crottin comprend beaucoup de fibres broyées finement par le système digestif du cheval. Pourquoi ne pas les utiliser en outrepassant une barrière culturelle ?
- La terre que nous avons analysée n’est pas très argileuse et donc une petite quantité de fibres devrait suffire.
-  Les fibres, comme tout agrégat devrait limiter les fissures.
-  Il serait intéressant d’ajouter le moins de fibres possible afin de faciliter l’application du mortier.
- Au vu des recherches sur les biopolymères (grandes chaines carbonées qui fonctionnent un peu comme une « pelote de laine microscopique »). Voir le document d’Amaco pour les différentes recettes trouvées à travers le monde pour stabiliser la terre à l’aide de biopolymère. Je pense effectuer plusieurs essais. Une première série avec du crottin frais et une seconde avec du crottin qui aurait fermenté (l’idée serait donc de disposer d’un biopolymère faisant partie de la famille des polysaccahrides). A priori, au vu de l’expérience que j’ai avec la paille fermentée, je pense que la deuxième série sera plus intéressante. À voir, quelles sont les propriétés que cela apporte.
Seront-ils mécaniques ? Ou bien augmenteront-elles la résistance du mortier à l’eau.
Dans le même ordre d’idée, Yolanda que j’ai rencontrée lors de ma formation sur le béton de terre coulée (article à publier sur Formaterre...)  a utilisé 2 types de cactus différents selon les caractéristiques à atteindre. Mais les cactus sont plus rares que le crottin....

Testons
Voici donc notre premier test. Il s’agit d’échantillon d’environ 30 x 30 x 2 cm (situation réelle. Photo prise quelques jours après l’application). Contrairement à ce que l’on pourrait penser. Il n’y a pas d’odeur sur le mur.

pisé, éconologie, crottin, mortier, filasse de chanvre, chaux sable, chantier participatif, Formaterre, accompagnement, ,

Toujours avec du crottin frais, nous avons continué nos tests pour varier la quantité de crottin, autant pour un mortier que pour des briques (construction d’une cloison en adobe par exemple). Le petit souci concerne la répartition des fibres de manière homogène. Avec Rémi, nous pensons qu’il serait plus intéressant des les laisser tremper dans de l’eau puis de trouver un système de mixage.

Voici ce que cela donne :

Lire la suite

29/06/2016

Chantier participatif avec la participation du JT de 20h (France 2)

Voici donc la synthèse de France 2, lors du JT de 20h, le 23 juin 2016. Je n'ai conservé que la partie concernant le chantier participatif qui a eu lieu à Brussieu chez Didier et Michèle dont leurs impressions n'ont pas été retenues. Dommage. 

Si vous souhaitez voir le JT dans son intégralité, voici un lien

Petites corrections : 

- Je ne prépare pas le pisé à la bétonnière. Il s'agit d'un mortier terre/paille/chaux/chenevotte

- Finalement, nous n'avons pas réalisé d'enduit à pierre-vues mais recouvert les pierres. 

JT 20H-23 juin 2016 from Thierry Baruch on Vimeo.

Il y a encore de la place si vous souhaitez participez aux prochains chantiers participatifs de juillet

• 1, 2 et 3 juillet : construction d’un mur en pisé chez Marielle à Messimy (Rhône)

19, 20 et 21 juillet : Réparation d'un mur en pisé avec pose de potelet à Amplepuis (Rhône)

• 23 et 24 juillet : Enduit Terre / Paille / Chaux chez Alexandra à Siccieu (Isère)

 

26/08/2015

Formatroc (suite) : Hébergement dans les Landes contre façade à la chaux.

Presse_Landes.jpg

Tout est dans l'article (cliquez dessus pour l'agrandir)

13/02/2015

Formaterre en Progrès...

Une petite synthèse de l'  "aventure Formaterre"

Progrès-27 janvier 2015.jpeg

11/01/2015

2015 : une année de libre expression avec la Terre

Une demande récurrente survenait à chaque chantier participatif :
"Pourrais-tu mettre en ligne les différents ouvrages que tu as apportés sur la terre ?". 

Voici donc une vingtaine d'ouvrages concernant le matériau Terre que j'ai  classés en 5 catégories : 

  1. Mise en œuvre, pratique de terrain
  2. Techniques spécifiques
  3. Patrimoine terre, bâtiment ancien
  4. Ouvrages professionnels
  5. Formations, réflexions

Je commencerai par un ouvrage qui pourrait rentrer dans les 4 catégories.

"Bâtir en terre" : la vulgarisation professionnelle à la portée de tous

Il s'agit d'un ouvrage complet qui traite autant des techniques constructives, des réalisations de bâtiment en terre.  que de la matière en grain. De la pédagogie de haut vol. Il a d'ailleurs obtenu un prix.
De plus, les photos sont magnifiques, il est tout a fait envisageable de le poser sur sa table de chevet.

DSC_1874.JPG
Prix : 25 €

Lire la suite

23/11/2013

Retour de formation dans le "Progrès"

Encore projet palpitant : créer 2 chambres d'hôte, à Emeringe dans le Beaujolais, Pierrick et Caroline se sont lancés dans une superbe aventure. J'ai eu la chance de les accompagner à plusieurs reprises.

Voici l'une de nos aventures communes.

Le projet prend maintenant forme et ils organisent maintenant des chantiers participatifs en autonomie.

Je vous invite à visiter leur blog et à lire l'article qui est sorti récemment dans le "Progrès"  (cliquez sur l'image pour l'agrandir et pouvoir lire l'article) : 

LE PROGRES 2013 - Article 20 octobre - copie.pdf.jpg

 

28/06/2013

Chantier réalisé : tipis maçonnés avec des enfants à Oullins (69600)

Ce projet, dont l'objectif était de sensibiliser les enfants et leurs parents à l'écoconstrution et au développement durable, s'est étalé sur une dizaine de semaines. En partie financé par le Grand Lyon, l'association Oïkos et l'ACSO de la ville d'Oullins ont cadré ce projet.

Voici donc un long compte rendu de cette magnifique aventure pendant laquelle les enfants ont utilisé des matériaux naturels tout en les mettant en oeuvre comme de véritables petits maçons écologiques.

 

tipi presse.jpg

IMGP0078.jpg

Pendant ces 10 semaines, nous n'avons eu une météo assez ingrate. Cela n'allait sûrement nous arrêter mais a réussi à freiner notre élan.

Après discuté avec les enfant sur le pourquoi de nos 2 constructions, nous commençons la mise en oeuvre.

Lire la suite

20/10/2012

Techniques éconologiques

Suite à la conférence donnée aujourd'hui dans le cadre de la journée "info-habitat" à Chaponost, je mets en ligne le document que j'ai présenté. Il retrace l'histoire de Formaterre et donne à travers des exemples concrets une définition de l' "éconologie".

 

Techniques éconologiques copie.001.jpg

Vous trouverez dans le dossier compressé, l'ensemble des diapos présenté lors de la conférence.

Techniques éconologiques en Jpg.zip



12/09/2012

Conférence et atelier éconologiques gratuit le 20 octobre à Chaponost (69)

Formaterre sera présent à la journée "info-habitat" organisée par la Mairie de Chaponost le samedi 20 octobre au gymnase F. Perraud à partir de 10h. (69 630, Chaponost)

La célèbre association Oïkos sera également présente ;-)

En plus des nombreux stands, ateliers et projections prévues (voici le programme : Article Journée Info Habitat.pdf au format .pdf), je propose les 3 activités suivantes :

- Une conférence permettra d'aborder différentes techniques éconologiques.

- Un stand permanent présentera différents produits naturels utilisé lors de chantiers-participatifs encadrés ou bien de techniques éconologiques.

- Un atelier pour fabriquer sa peinture à l'ocre

Affiche - Journée info habitat.pdf.jpg