Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2018

Chantier réalisé : chape chaux-liège à Amplepuis chez Florent et Xaio

C'est dans leur bâtisse en pisé bien particulière que nous avons déposé nos grains de liège collés à la chaux. 

Il y a 5 intérêts principaux à cette technique : 

  1. Phonique
  2. Thermique
  3. Réagréage
  4. Possibilité d'agrafer un sol chauffant
  5. Econologique  : Il s'agit de liège recyclé et économique (entre 114 et 120 € le m3 chez Ecoliège)

Vous trouverez également sur le blog de Florent et Xaio, un très bon article sur la procédure à suivre. 

Voici la minute qui synthétise notre journée chantier

Lire la suite

12/08/2018

chantier réalisé chez Alexis : enduit de finition en terre/sable

C'est dans l'une des bâtisses en pisé d'Emilie et Alexis, à Lettra,  que se déroule ce chantier ultra éconologique : enduit de finition terre. Pour obtenir une autre couleur que du marron, Alexis appliquera lui-même un chaulage avec les ocres de leur choix. 

Nous avons donc une journée pour appliquer un enduit de finition en terre sur 2 murs.

La terre comme le sable ont une granulométrie de 0/2.

C'est parti pour l'aventure d'une journée... en 1 minute 47, ça donne ça :

 

Si d'ailleurs, vous souhaitez participer à l'un des prochains chantiers su mois d'août, il reste encore de la place. 

Lire la suite

12/07/2018

Chantier réalisé : Mur en pisé mitoyens enduit avec de la terre Stabilisé à Lyon 3

Nous sommes à Lyon 3è chez Juliette et Clément. L'objectif est de protéger des murs extérieurs en pisé qui délimitent les abords de la bâtisse en pisé et mâchefer. 

Pour cela, nous avons choisi de les enduire avec de la terre de Commelle (que l'on se procure chez Alliance4) stabilisée à la chaux. 

Voici une petite synthèse de notre chantier de 2 jours en 2 minutes et 13 secondes. Je vous invite à lire la suite pour voir les photos et courtes vidéos qui détaillent certains points techniques et télécharger le super livret sur le pisé édité par le parc Naturel Régional Livardois du Livardois-Forez

  

La suite de l'article comprend quelques vidéos et photos détaillants quelques points techniques. 

Cerise sur le gâteau, un petit .pdf pour bien entretenir son pisé. 

Lire la suite

02/07/2018

chantier réalisé : Fabriquer ses peintures naturelles

C'est avec grand plaisir que j'ai animé cet atelier. 

Vous trouverez dans cet article l'article paru dans le Dauphiné libéré

ainsi que le document qui m'a servi de support (en pièce jointe au fromat .pdf) 

ps : contrairement à ce qui est écrit, la peinture à l'ocre n'est pas tout support.  

 

chantier participatif, peinture à l'ocre, chantiers participatifs, façade, chaux, pisé, Formaterre

Si vous souhaitez participez à un chantier participatif, rendez-vous à cet article

 

peintures naturelles - caséine - chaulage - juin 2018.pdf

 

25/06/2018

chantier réalisé : une Chape chaux-sable avec pose de terre-cuite en version puzzle à Essertines en Donzy

Nous continuons notre aventure à Essertines en Donzy, dans une bâtisse en pisé, 

Voici un exemple de chape éconologique sur un sol chauffant agrafé sur une chape chaux-liège. Elle comprend de la chaux, du sable, de l'eau et des carreaux de terre cuite cassée récupérés et disquées. 

Le coût est très faible par contre, cette technique nécessite du temps afin d'agencer avec créativité chaque terre cuite qui est unique. 

Avant d'en dire plus, voici une synthèse du chantier en moins de 3 minutes

 

 

Lire la suite

25/05/2018

Fabriquons nos peintures éconologiques

Et si on se rencontrait autour d'un pot ;-)

chantier participatif, peinture naturuelle, peinture à l'ocre, chantiers participatifs, chape, chaux, pisé, Formaterre

08/05/2018

chantier réalisé : une façade en pisé enduite en terre-chaux en 2 jours à Amplepuis

Un chantier patrimoine chez Deborah et Damien ("Terre de joie" pour les intimes) où il y a avait de quoi "s'occuper". Nous étions d'ailleurs 18 samedi et 15 dimanche. 

Voici un résumé de l'ambiance réalisé par Jim. Un grand merci pour ce super montage.

La suite de l'article comprend d'avantage des points techniques comprenant des photos et quelques vidéos accélérés. 

Cerise sur le gâteau de terre, Babette nous offre 2 recettes de cosmétiques. L'une concernant une crème solaire et l'autre un baumeaprès-rasage. Vous trouverez ces documents en pièce jointe. 

BAUME PROTECTEUR SOLAIRE.pdf

Crème de rasage.pdf

 Et voici la suite en photos et vidéo....

Lire la suite

02/05/2018

« Le Passeport de la Rénovation Thermique de l'habitat individuel »

Bonjour à tous et à toutes, 

Je poste rarement des pétitions sur Formaterre mais celle-ci, impulsée par les Castors et Oïkos concerne toutes les personnes qui souhaitent rénover leur habitat. Il me semble donc important de la signer. 

Voici donc le lien pour en savoir plus et pour voter. Vous devriez arrivez à ce type de fenêtre : 

chantier participatif, chantiers participatifs, ouverture, pisé, Formaterre

30/04/2018

Chantier réalisé : Enduit chaux-sable sur béton cellulaire et terre sur mur en pisé à Diémoz

C'est en compagnie d'une joyeuse bande de spéléologues : "les tritons" qu'une aventure à la chaux sur du béton cellulaire a pu voir le jour. En plus, nous avons pu faire en parallèle un enduit terre (avec la terre du jardin) sur un mur en pisé. 

Pour la finition de l'appui fenêtre en béton de ciment, nous avons utilisé une colature dont la recette est la suivante : 

  • 1 volume de ciment blanc 
  • 1 volume de sable 0/1 (histoire de boucher les petits trous)
  • un peu de terre (utilisée pour l'enduit) afin de créer un blanc cassé. 

Voici donc notre aventure de 2 jours en ... 2'19"

 

Encore un grand bravo à tous pour ce chantier à la chaux très technique et pour le super accueil.

Au plaisir de vous retrouver dans une aventure où je serais votre stagiaire...

 

 

22/04/2018

Chantier réalisé : Potelet en terre cuite pour pisé fatigué en terre crue

La PMP : Pathologie Majeur du Pisé vient souvent du soubassement. Pascal Scaratto a beaucoup écrit à ce sujet... depuis plus de 30 ans. 

Dans notre cas concret, le soubassement a été recouvert par une épaisse couche de terre. La terre crue n'était donc plus protégée par le soubassement. Les remontées capillaires ont donc pu arriver plus facilement sur la terre et diminuer considérablement ses caractéristiques techniques. Au lieu d'avoir sa résistance à la compression de comprise entre 0,7 et 2,4 MPA, 70 à 240 tonnes au m2) chute de manière significative entraînant parfois la chute du mur. 

 

C'est ce qui a failli arriver à notre mur. Nous avons donc remplacé la partie en terre crue par de la terre cuite pour réhausser le soubassement de la partie qui avait le plus souffert. Quant au reste, Fred et Laurence creuseront un peu plus pour drainer et laisser "respirer" la partie du soubassement restant. 

Voici un petit time-laps qui retrace notre aventure