Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2014

Chantier réalisé en 6,5 jours : fondations romaines - soubassement en béton de chaux, ciment prompt naturel et pouzzolane

Les fondations romaines ont été entièrement fini en 5 jours. Le challenge suivant consistait à bâtir un soubassement avec des matériaux naturels tout en étant prêt pour la pose de la structure qui allait se dérouler quelques jours plus tard.
Avec cette contrainte, impossible d’utiliser uniquement de la chaux qui aura nécessité au moins plusieurs semaines de jours de séchage.  Il a donc fallu que nous utilisions une autre stratégie sans perdre nos valeurs éconologiques.

Voici donc nos fondations qui font parfois 1,7 m de profondeur

2026814003.jpg



Et comment nous avons procédé


Christian était responsable du coffrage. Voici donc son chef-d’oeuvre

DSC_2672.jpg



La formule magique a consisté à utiliser du ciment prompt naturel (concernant ce matériau, je conseille ce livre "ciment naturel " qui explique en détail la fabrication et l'utilisation de ce matériau naturel utilisé actuellement sur les monuments historiques de France) :

  • 1 volume de chaux très hydraulique NHL 5
  • 1 volume de ciment prompt
  • 3 volume de Pouzzolane 0/40
  • 1 volume de sable extrait du terrain 0/30


Les équipes sont prêtes, les bétos commencent à tourner.
Voici notre nouveau jouet ronronnant de plaisir avec Cyprien, Michèle et Benjamin

DSC_2673.jpg


Nous avons environ 30 minutes pour tasser éventuellement nos granulats
Voici Elodie au damage

DSC_2674.jpg


La difficulté était de verser la brouette dans le coffrage.
Après un peu de pratique tout le monde y arrive. Benjamin en pro :

photo 2680 - 2681 - 2682

DSC_2680.jpg   DSC_2681.jpg  DSC_2683.jpg



Christian en plein cogitation, tel Napoléon en pleine campagne ;-)

DSC_2686.jpg



Le niveau monte (je pense un moment à mes élèves de cm2 d’ailleurs ;-)

DSC_2708.jpg



Pour éviter toute erreur, la formule magique est écrite sur un planche, il suffit ensuite de la tripler pour notre gros joujou bien gourmand.

DSC_2714.jpg



Nous passons ensuite à l’arase. Quelques petits réglages d’ajustement sont nécessaires.
Christian s’en occupe :

DSC_2717.jpg



Quittons notre chantier un instant, on s’aperçoit que nous avons quand même bien grignoter les 200 m3 laisser à notre portée par les terrassiers...

DSC_2721.jpg



... et rapprochons nous de l’intendance : Odile en train de préparer le menu bio ultra gouteux.

DSC_2723.jpg



Pour la fin de l’arase, je change la formule magique, sinon, nous n’aurions jamais eu le temps de la talocher tout en la réglant convenablement. Le quatuor de choc ne lâche rien :  Michèle, Benjamin, Elodie et Cyprien en pleine action.

DSC_2724.jpg



Benjamin règle son niveau et taloche avec application

DSC_2730.jpg  DSC_2727.jpg


Michèle avec la grande taloche

DSC_2738.jpg



Et voilà notre arase terminée. Ouf, nous sommes samedi, il est 16h et le bois arrive lundi.

DSC_2740.jpg



Lundi matin nous commençons par décoffrer, ce qui nous permet de découvrir notre arase

DSC_2742.jpg



Christian remercie à sa manière la rampe de lancement

DSC_2749.jpg



Elle est pas belle notre arase-maison ?

DSC_2755.jpg



Après un petit coup de balai (on avait perdu l’aspirateur ;-)

DSC_2754.jpg



Voici le chantier propre et de niveau comme un billard

DSC_2758.jpg



Juste à temps car le camion avec ses 6 tonnes de douglas pointe son nez

DSC_2762.jpg

Camion qui initie un nouveau chantier, familial celui-ci, concernant l'ossature de la maison.





Commentaires

Bravo!
Hate de voir la suite! Sur ce blog ou sur un autre?

A bientôt sur un chantier!

Écrit par : Claire | 08/05/2014

Répondre à ce commentaire

Quel travail!
Dommage de ne pas avoir pu venir.

Écrit par : Alex | 08/05/2014

Répondre à ce commentaire

Pas de souci, Alex.
Il y aura d'autres chantiers aussi intéressants (enfin, je l'espère ;-) )

Thierry

Écrit par : Thierry Baruch | 09/05/2014

Répondre à ce commentaire

C'est bien, c'est clair. Alors, c'est vrai j'aimerais avoir des conseils pour des fondations romaines avec des silex (120/ 200 dans le fond puis 70/120 au dessus, puis 40/70 en surface). Mortier NHL5 1 sac 35 kgs = 4,5 seaux de 10 litres, sable 0/4 10 seaux, eau 2 seaux. Soit environ 1 volume de chaux pour 2 volumes de sable. D'autres conseillent 2,5 voire 3 volumes de sable. Enfin sable à béton avec graviers ou sable 0/4 sans graviers? Quelle est la bonne formule?Quant à la pouzzolane, car ici le terrain est très humide, est-ce la même formule que ce que monique Cerro conseille pour une dalle, 1/3 chaux 1/3 sable à béton et 1/3 pouzzolane? merci de votre réponse.

Écrit par : viel jacques-charles | 03/04/2017

Répondre à ce commentaire

1) Sable à béton
1 volume de liant pour 2,5 à 3 volumes de sable à béton.

2) Pas de sable mais du sablé à béton.

3) Si Monique conseille cette formule, mets-là en pratique.

Bon courage pour ton chantier

Écrit par : Thierry Baruch | 04/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.