Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2013

Du pisé brut à l'enduit de finition à la chaux....

C'est dans un futur gîte perché dans le Beaujaulais, à Emeringes que cette histoire commence. Pierrick et Caroline souhaitent réhabiliter une bâtisse en pierre et en pisé. Après avoir décrouté les enduits au ciment, nous avions organisé en novembre dernier un chantier terre-paille-chaux pour diminuer l'écart entre les béances les  bosses des différents murs.

L'objectif de ces 3 jours étaient de gérer tous les réseaux électriques (encastrement des gaînes, saignées dans les murs...) puis de passer un gobeti (couche d'accroche) sur l'ensemble des surfaces et enfin appliquer l'enduit de finition !!!

La veille, ils avaient organisé une petite nocturne pour faire les saignées. En voici quelques exemples :

DSC_0005.jpg   DSC_0018.jpg

Voici la suite de notre grand chantier :


Vendredi 12 avril : nous gérons les réseaux.

S'il y a bien un élément qui peut bloquer tout un chantier : c'est les réseaux. Un câble, une gaine, un boitier oublié... et le chantier est stoppé. Nous passons donc notre journée à insérer notre mur avec un mortier composé de terre-paille-chaux-sable et un peu de plâtre pour accélérer le séchage.

Voici Caroline en train de boucher une gaine :

DSC_0015.jpg

De son côté Pierrick ne chôme pas non plus :

DSC_0012.jpg

En fin de journée, nous passons ensuite au gobeti, notre terre-paille-chaux était un peu trop lisse.

DSC_0114.jpg

Il y a quelques partie en béton de ciment. Un gobeti bâtard est alors projeté (le liant comprend alors de la chaux et un peu de ciment) :

DSC_0023.jpg

 

Samedi 13 et dimanche 14 avril

Le samedi, nous sommes presque une dizaine. Les enduits de finition vont pouvoir commencer. Le temps est avec nous, le soleil brille,  voire un peu trop.
Bonjour le printemps ! :-)

Et c'est partit !!!

Après un point théorique, nous passons à la pratique. J'explique plusieurs techniques à la portée de tout débutant. Chacun choisit la sienne.

Voici Cyril et Christian :

DSC_0029.jpg

Nathalie et son fils de 11 ans sont aussi de la partie :

DSC_0030.jpg

et Thierry, le papa nous donne un exemple d'une application presque pro :

DSC_0031.jpg

En effet le résulat est plutôt sympathique.
Il n'y a que la moitié de fait car il y aura une cloison pour une salle de bain (carrelage...) :

DSC_0094.jpg

Pierrick veille sur l'approvisionnement :

DSC_0061.jpg

Les seaux sont préparés à l'avance :

DSC_0066.jpg

Parfois, j'accompagne les stagiaires, parfois la béto ;-) :

DSC_0074.jpg

Avec le temps que nous avons, il ne faut surtout pas oublié de mouiller régulièrement les murs. Cette opération est à la portée d'un enfant :

DSC_0082.jpg

Lara a déjà de l'expérience avec les enduit chaux. C'est avec le sourire qu'elle retrouve ce noble matériau :

DSC_0075.jpg

Elle découvre la double lisseuse avec qui une grande relation commence :

DSC_0076.jpg

Avec la chaleur qu'il fait, le mortier tire vite. Il faut être vigilant et ne pas trop attendre pour passer la taloche-éponge. Voici Cyril en pleine actoin  :

DSC_0042.jpg

Aussitôt appris, aussitôt transmis.
Caroline explique à ses filles comment procéder pour les murs suivants ;-)

DSC_0096.jpg

Le lendemain, nous sommes moins nombreux. Il ne reste que Serge et Christian. Par contre, une nouvelle recrue : Capucine fait son appartion. Serge s'occupe de la former. Un nouveau mur va être enduit. Il n'ont plus d'enduit. L'attente ne sera pas longue... :

DSC_0115.jpg

En fin de journée, nous avons pratiquement fini l'ensemble des deux pièces
(il ne manque deux parties de mur). Voici le résulat :

DSC_0118.jpg

DSC_0119.jpg

DSC_0120.jpg

DSC_0121.jpg

Encore bravo à tous et un grand merci pour cet accueil toujours aussi chaleureux.

 


Commentaires

Bonjour,

Voila quelques semaines que je consulte régulièrement votre site car nous venons d'acheter un maison de village en Pisé dans le Nord Isère. Je voulais savoir comment vous avez réalisé les saignées pour le passage des gaines (rainureuse, perfo, marteau et burin).

Merci d'avance et bravo pour ce site.

Écrit par : vincent | 29/05/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai une rainureuse et déjà utilisé cet outil mais cela fait tellement de poussière que je préfère utiliser le burin et le marteau. Avec la terre, ces outils conviennent parfaitement.

Bonne journée... ensoleillée

Écrit par : Thierry Baruch | 30/05/2013

Répondre à ce commentaire

bonjour,

où avez-vous acheté la terre ?
où avez-vous été formé à la confection de cet enduit et à son application ?

j'ai une maison en pisé avec un enduit ciment... à defaire puis à refaire avec les matériaux qui vont bien.
merci

Écrit par : nicolas | 17/02/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'achète rarement la terre. Dans ce cas, il fallait aller vite, Pierrick a donc acheté la terre chez Alliance 4.
Quant à ma formation, je l'ai acquis par la pratique (environ 10 000 heures de chantier dans ma maison en pisé) puis en passant un CAP de maçon en éco-construction. Depuis, je continue mes formations-actions sur le terrain, en situation authentique.
Si vous le souhaitez, je peux intervenir chez vous pour vous former.
N'hésitez pas à me contacter (formaterre@yahoo.fr).

A bientôt,

Thierry Baruch

Écrit par : Thierry Baruch | 17/02/2014

Répondre à ce commentaire

Bien sûr,je vous propose d'organiser une visite pour expertiser votre maison. Contactez-moi par mail ou par téléphone pour que nous puissions fixer une date.

formaterre@yahoo.fr ou 06 72 52 37 77

@u plaisir de vous rencontrer,

Thierry Baruch

Écrit par : Thierry Baruch | 24/02/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je viens vers vous car je vais acheter une maison en pisé dans lain et qui date depuis plus de 110 ans.
Je n'arrive pas a trouvé un expert ou professionnel afin de me réconforter sur l'état des murs avant la signature de la vente.
Pouvez-vous m'aider svp????
Cordialement.
Denis

Écrit par : Denis | 24/02/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.