Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2014

chantier réalisé : fondations cyclopéennes à Grézieu la Varenne (Rhône)

C'est au au sein d'un habitat groupé, à Grézieu la Varenne que Christian souhaite construite son studio de cinéma qui pourrait devenir une maison pour la suite.

Le concept reste inchangé : réussir à construire un habitat éconologique respectant largement la RT 2012 pour un coût de moins de 1000 € le m2. Le tout en utilisant des techniques vernaculaires. Les matériaux utilisés pour ces fondations ont été :

  • de la pierre qui vient du Beaujolais
  • du sable 0/30 extrait des fondations et broyé par l'entreprise de terrassement (....)
  • de la chaux très hydraulique (NHL 5)

Les fondations ont été terminées (arase et coffrage compris) en 6 jours et demi.

Commençons par le début en remerciant l'entreprise Casasola pour leur aide. Le chantier démarre : 

DSC_2671.jpg

 

 

 


Par mesure de sécurité, bien que nous ne soyons pas sur un sol très argileux, Christian préfère rejoindre la roche sur toute la périphérique. Certains endroits ont ainsi été creusés à 1,7 m sur 0,6 de large. On se rend compte que l'eau y est bien présente d'ailleurs :

DSC_2669.jpg

 

Manuel de Casasola nous installe un drain et un creuse un puisard

DSC01140.jpg

 

et voici le puisard, une petite pompe immergée sera utilisée chaque matin pour récupérer ou enlever l'eau

DSC_2702.jpg

 

Dès lors, le chantier commence et nous alternons nos couches de béton de chaux
avec des couches de pierres bien généreuses...

DSC_2678.jpg

 

Heureusement que nous avons acheté un nouveau jouet qui nous permet de préparer 1/3 de m3 à la fois :

DSC_2686.jpg

 

Sur le chantier, tout le monde peut trouver sa place. Le mouillage étant fondamental pour l'adhésion de la pierre dans le béton, voici notre grande responsable de la pierre mouillée

DSC_2679.jpg

 

Le chantier participatif peut déchainer très tôt une passion
pour la maçonnerie éconologique

DSC_2688.jpg

 

Tout excité, Christian tient à ce que nous déposions la première pierre de son futur studio de cinéma

DSC01133.jpg

 

Les équipes s'organisent rapidement, souvent sous la forme de binômes.
J'essaye d'être un peu partout tout en travaillant principalement avec Thomas pour apporter les pierres

DSC_2710.jpg

 

Deux équipes de poseurs de pierres

DSC_2690.jpg

 

Un autre binôme, Daniel, sa fille (la responsable de la pierre mouillée) et Denis

DSC_2706.jpg

 

Les équipes tournent afin de varier les plaisirs.
Denis et Cyprien aux bétonnières

DSC_2698.jpg

 

Des pauses sont toujours possibles et à midi,
c'est un véritable restaurant macrobiotique qui est organisé sous serre par la super Croque Odile et Cypien.

DSC_2676.jpg

 

A la fin des deux premières journées,
le chantier a bien avancé

DSC_2712.jpg

 

Nous continuons donc le mercredi de la semaine suivante. Dès le matin, nous commençons par pomper l'eau. Le système est digne d'une chasse d'eau munie d'un schadok ;-)

P4210245.jpg

 

J'essaye de comprendre les délires de mon artiste adoré

P4210259.jpg

 

 

J'ai oublié de vous présenter les toilettes sèches élaborées par Marc et Claudine

P4210273.jpg

 

et leur intérieur

P4210274.jpg

 

Il nous reste un peu de temps, je commence à préparer les coffrages pour le soubassement.
La scie circulaire plongeante Festool avec son rail est un vrai régal

P4210281.jpg

 

Le week-end suivant, nous continuons.
C'est que le puzzle comprend plus de 30 tonnes de pierres à poser ;-)
De tous les côtés, les tranchées se remplissent

P4260259.jpg

 

Certains s'occupent même de l'arase. C'est Michèle qui est devenue la formatrice en arase.

P4260227.jpg

 

Oups, erreur éconologique grave. Grâce à Pascal, le fils d'Odile, je me rends compte qu'il que j'ai fait une erreur éconologique. Pourquoi utilisé du 0/12 de rivière alors que Casasola avec sa cribleuse nous offre du 0/30 très très pauvre en argile, donc vraiment utilisable. Nous n'utiliserons dès lors uniquement ce granulat dans notre béton de chaux.

P4260312.jpg

 

P4260296.jpg

 

Comme on peut l'apercevoir, Christian a commencé le coffrage.
Marine est à fond à la bétonnière

P4260307.jpg

 

Et comme d'habitude, vers 12h30, le restaurant "Croque Odile" ouvre ses portes.
Une petite mousse pour commencer

P4260277.jpg

 

Après un tel repas, la reprise est dure, mais l'équipe est vaillante.
Elodie : responsable du béton

P4260314.jpg

 

Le week-end suivant, il nous reste les tranchées les plus profondes.
Cyprien a toujours la forme.

DSC_2780.jpg

 

Michèle aussi. La voici avec sa nouvelle arase

DSC_2785.jpg

 

 

Il ne faut pas oublier de tasser les pierres

DSC_2786.jpg

 

De son côté, Christian et Kazan posent le premier coffrage

DSC_2793.jpg

 

Les videurs de pierre et de béton s'activent également

DSC_2801.jpg

DSC_2797.jpg

 

Les pierres sont bien serties dans le béton.
Cécile, en pleine concentration.

DSC_2832.jpg

 

Et une autre tranchée de terminée (ou presque)

DSC_2833.jpg

 

La grosse pierre se fait rare.
Nous jouons aux archéologues.

DSC_2840.jpg

 

Ludovic en pleine action

DSC_2860.jpg

 

Une petite vue globale du chantier

DSC_2864.jpg

 

Marine à l'arase

DSC_2885.jpg

 

Christian avance avec son coffrage en appui sur la roche

DSC_2891.jpg

 

Notre montagne de granulat éconologique a été bien visitée ;-)

DSC_2904.jpg

 

Nous faisons un test de béton de chaux-pouzzolane

DSC_2912.jpg

 

Et voilà la situation mardi 29 avril à midi

DSC_2950.jpg

 

Depuis Christian et Odile ont fini de poser, caler l'intégralité du coffrage.

Demain, nous coulerons notre béton de chaux-pouzzolane avec la nouvelle équipe.

 

Encore un grand merci et un super bravo à tous les débutants
dont le travail est digne du plus grand centurion de l'Empire Romain. ;-))

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.