Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2016

Chantier réalisé à Amplepuis : Gestion de l'humidité sur un mur en pisé

Heureusement qu'il s'agissait d'une façade Sud. Florent et Xiao ont acheté cette maison en pisé sans apercevoir le sous-bassement. Personnellement, je n'avais jamais vu autant de points singuliers réunis en une seule maison...

Heureusement qu'il y a toujours une solution...

Les objectifs de ce chantier sont les suivants : 

  • Poser un drain
  • Renforcer le soubassement par la pose de demi-potelets et d'un potelet complet
  • Renforcer ou ouvrir davantage 2 ouvertures existantes

Voici donc un aperçu de notre situation de départ

 

 

La suite plus bas en photos et vidéos 


Ce qui nous a étonné dans notre situation de départ est que nous avons retrouvé un canal bordé de pierres. Aurions-nous découvert le drain d'origine ? 

pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Heureusement que des bâches ont été dressées la veille. Ce qui était impressionnant, c'était la fraîcheur qu'il y avait à l'intérieur de la maison. Et cela malgré le fait que les portes et fenêtres étaient grandes ouvertes. Mais revenons à notre problématique. Nous creusons pour avoir une pente entre 5 et 10%, bien supérieure aux préconisations en vigueur. Par mesure de précaution, nous appliquons un mortier chaux (il n'est pas question de bouger les 3 tonnes de gravier par la suite, alors autant consolider nos pierre et faciliter l'évacuation de l'eau).

pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Au début, je laisse Mathieu, Marie, Eléonore et Simon utiliser des truelle comme les pros. 
Mais quand je leur montre la technique du "jeter de la boulette", c'est l'unanimité. 
Il faut dire que tout le monde sait lancer une boule de neige ;-))

pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Pascal Scarato vient nous faire un petit coucou avec Julie.
Et voici l'oeil de l'expert super concentré (du pur jus) ;-)

pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Une petite finition à la brosse, histoire de bien caler tous les grains. 

pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Nous continuons l'après-midi avec la pose du drain. 
Le gravier est arrivé. Il y en a seulement 1,6 tonne. Il y en aura autant demain. 
Nous nous organisons pour former une chaine de seaux-malins...

pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Un premier lit de gravier est posé, prêt à recevoir mister Drain
enrobé de géotextile pour le prémunir des grains plus fins...

pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Et voici mister drain

pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Une synthèse de la fin de la première journée

 

Nous continuons donc le lendemain avec la fin du drain (ou presque), la pose du linteau de la deuxième ouverture et la pose de potelet (reprise en sous-ouvre d'un mur en pisé... bien abîmé).

 

Il nous reste 13 m de géotextile, autant les utiliser pour protéger des grains très fin, l'ensemble des graviers que nous avons versé la veille. 

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Et les graviers prennent leur place.
Mathieu en pleine action. 

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Côté Nord, il n'y a pas de pisé !!!
Et il a fallu que Florent et Xiao achètent un super burineur (plus de 10 kg et une puissance de 30 joules) 

pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Pour venir à bout de cette dalle-chape verticale !!!!

DSC_0393.JPG

 

L'équipe compte sur la présence de Mathieu pour poser le premier linteau de la 2ème ouverture.
Une belle poutre en chêne de 0,2 x 0,25 x 2,5 m, soit environ 100 kg

 

Une fois les 2 plateformes bien réglées, nous vérifions le niveau. 
Bravo Florent !!!

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Et voici comment nous nous y sommes pris.

 

Il nous reste donc à mettre en place les "potelets".  
Voici la préparation : 

 

 

Le mise en oeuvre de la plateforme

 

 

Et le potelet, presque câlé...

 

De son côté, Florent se transforme en super maçon et répare un bas de mur abîmé. 

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

Vivement demain ;-)

 L'aventure continue donc avec les demi-potelets. 
Marie termine celui d'Elenora et commence le sien. 
Rigeur et méthode sont les mamelles du chantier ;-)

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

D'un autre côté, j'aide Florent à creuser un potelet complet. 
En effet, à cet endroit, il y avait un bassin d'eau collé à la maison. 
Et comme chacun sait, il n'est pas très sain, pour une maison en terre d'avoir les pieds dans la boue. ;-)
Voici donc le potelet traversant,
l'objectif étant de remplacer de la terre bien humide (malgré cette chaleur) par de la terre cuite. 

 

Et voilà le potelet creusé, avec sa dallette en chaux hydraulique adjuvanté d'un peu de prompt.

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

De son côté Alberic creuse les 3 trous pour notre chevalement. 
Incroyable mais vrai mais nous devons nous y prendre comme
pour une ouverture dans un mur en pierre (ou presque). 
La cause est différente. Dans notre cas, le mur ne mesure que 30 centimètres d'épaisseur au dessus de linteau au lieu de 50 cm. Première fois que je constate une telle différence au sein d'un même mur. 
Il faut donc reprendre l'intégralité du poids du mur. Nos bastaings de 100 x 225 mm devrait s'en charger. 
Voici donc notre chevalet mis en place. 
Par mesure de prudence, Alberic ne prendra pas le burineur mais un pied de biche pour enlever la "chape verticale" en ciment.

Chevalement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

 

Le chevalement est poésé, nous creusons.

Chevalement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Parfois la disqueuse faisait des siennes. Petite parenthèse :
avec Florent, nous avons préparé des attelles pour une partie du mur en pisé qui se trouve en haut et qui comprend une grande fissure. La pose est prévue pour un autre chantier.  

Attelle, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

En attendant continuons avec nos potelets.
Voici le demi-potelet de Marie casi terminé. Il ne manque qu'un peu de mortier sur la partie supérieure.

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

De son côté, Florent a agrandi le potelet complet

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Afin d'avoir les côtes suivantes... qui me rappelle l'Amérique centrale ;-)))

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Le voici en train de poser un mortier à peine humide pour caler nos futures briques

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Voici les 2 premières briques posées. La brique était trop longue. 
L'idéal aurait été d'acheter une brique ayant les dimensions suivantes : 20 x 30 x 50.
Ceci dit, il nous suffira de remplir les interstices par du mortier de chaux. 

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Une fois les côtés remplis, voici les 2 autres posées en "panneresse"

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Côté ouverture, nous avons posé le deuxième linteau.
Il ne reste plus qu'à poser nos "cales végétales et minérales" et à ouvrir davantage.

soubassement, pisé, chantier participatif, Formaterre

 

Encore bravo à tout le monde.
Toutes mes félicitations à Florent car pour un premier chantier, ce n'était pas le plus simple. 

Merci à Eléonore, Marie, Simon, Alberic et Mathieu pour leur participation et à Pascal pour son regard d'expert. 

Bonne continuation à Florent et Xiao et vivement la prochaine aventure. 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.